logo

C'est ton avenir. Et PeaceJam 2020 est ton week-end !

Voor de NL-versie, klik hier
For the ENG version, click here

Les 7 et 8 mars 2020 : deux journées super sympas d'échange, d'inspiration et de musique. Avec des centaines d'autres jeunes de toute la Belgique. Journées encadrées par Rigoberta Menchú du Guatemala, activiste des droits de l’homme et prix Nobel de la paix. Pour une société plus juste et plus respectueuse de l’environnement.

Venez inspirer les jeunes

DEVENEZ MENTOR

Entre 14 et 23 ans et en quête d'un monde meilleur ?

TU ES LE BIENVENU TOUT SEUL

Enseignant ou éducateur ?

VENEZ AVEC VOTRE GROUPE DE JEUNES

Conférence interactive de deux jours visant à former les jeunes engagés dans une dynamique de changement, à comprendre les défis mondiaux d’aujourd’hui et à mettre en place une action pour un changement durable. Rencontre avec Rigoberta Menchú du Guatemala, activiste des droits de l’homme et prix Nobel de la paix qui descend immédiatement des mayas. La conférence est encadrée par de jeunes étudiants jouant le rôle de « mentors » enthousiastes, qui t’inspirent et t’accompagnent dans ton engagement.

Aide-nous à réaliser l’action aussi louable de PeaceJam

PeaceJam est une organisation internationale qui vise à former de jeunes leaders engagés en faveur de changements positifs à poser envers eux-mêmes, leur communauté, le monde. Depuis sa création en 1996, PeaceJam aide les enseignants, les animateurs de jeunesse et l’action des jeunes à faire la différence à l’aide d’outils et de méthodes d’orientation nécessaires.
 

Le changement pas à pas

Si nous allons déjà de l'avant avec des centaines de jeunes en même temps, nous avançons déjà d’un bon pas. Voilà pourquoi PeaceJam 2020. Un très puissant lieu de rencontre qui rend tangible le rêve d’un monde plus juste et d’un environnement plus respecté.

Quatorze prix Nobel de la paix constituent le Conseil d’Administration de la Fondation PeaceJam

Rigoberta Menchú et ses collègues prix Nobel de la paix, comme Desmond Tutu ou le 14ème Dalaï-lama du Tibet, se sont associés afin de partager leur expérience auprès des jeunes à travers le monde entier pour une action de paix contre l’injustice, la dictature et la répression. Grâce à PeaceJam les jeunes participants ont la chance de rencontrer des prix Nobel de la paix et de se laisser inspirer et nourrir de leur sagesse, ténacité et détermination. 
 

PROGRAMME

SAMEDI 7 MARS 2020

9h00    inscription et petit déjeuner
10h00  cérémonie d'ouverture
10h20  brainstorm en groupes
11h15  discours du Prix Nobel et tour de questions
12.30   lunch
13h30  brainstorm en groupes
14h25  projets de service
16h30 Achèvement des projets de service
16h45 brainstorm en groupes
17h35 The Jam

DIMANCHE 8 MARS 2020 

9h00    inscription et petit déjeuner
9h30    cérémonie d'inspiration
10h45  brainstorm en groupes
11h30  préparation du projet
11h50  présentation du projet
13h00  lunch
13h40  teambuilding
14h15 workshops
15h45  brainstorm en groupes
16h30  cérémonie de clôture
17h00  merci et au revoir

L'histoire d'une grande dame

Née dans la pauvreté

Rigoberta Menchú est née en 1959 au Guatemala. D’origine indigène, elle est issue d’une famille pauvre. À l'âge de 20 ans, son frère et sa mère ont été enlevés, torturés et assassinés par l'armée guatémaltèque. En 1980, son père meurt dans l’incendie de l'ambassade d'Espagne provoqué par les forces de l’ordre lors de l’attaque et de la prise en otage des hommes de la guérilla urbaine.

Une femme qui ne mâche pas ses mots

Rigoberta Menchú s’enfuit vers le Mexique en 1981. L'écrivaine et anthropologue vénézuélienne Elizabeth Burgos rédige Moi Rigoberta Menchú, une vie et une voix, la révolution au Guatemala. Cette biographie parait en cinq langues et fait de Menchú une icône internationale au temps de l’incessant conflit armé au Guatemala.

Prix Nobel de la paix

En reconnaissance de son engagement inlassable en faveur des droits des peuples autochtones du Guatemala pendant et après la guerre civile guatémaltèque (1960-1996) et de son travail mondial en faveur des droits des peuples autochtones, Menchú reçoit en 1992 le prix Nobel de la paix. En 2007 et 2011, elle est candidate à l’élection présidentielle pour 'Winaq', parti qu'elle a aidé à créer.